Menu
Menu

Avocat en droit pénal à Puteaux, près de Colombes

Le cabinet est en mesure de prendre en charge vos dossiers dans les différentes dimensions du droit pénal. Maître GRANCHON, avocat à Puteaux, exerçant depuis plus de 15 ans en ce domaine, a acquis une solide expérience et intervient régulièrement auprès des services d’enquête et des juridictions dans des situations souvent complexes, humainement et juridiquement. Elle étudiera votre dossier, afin de mettre en place, avec vous, la meilleure stratégie de défense possible, et permettra que votre voix soit entendue devant les différentes juridictions.

Votre avocat pénaliste à Puteaux

En effet, Maître GRANCHON a fait le choix de diriger une partie de son activité vers le droit pénal et, en sa qualité de Secrétaire de la Conférence, elle figure sur la liste des avocats intervenants devant la Cour d’assises.

Cependant, les crimes ne sont pas le seul secteur d’intervention du cabinet en matière pénale.

Ainsi, Maître GRANCHON peut vous assister, en votre qualité de personne physique ou morale confrontées à une procédure pénale, mis en cause ou victime, pendant la garde-à-vue ainsi que devant l’ensemble des juridictions pénales (Tribunal de police, Tribunal correctionnel, Juge d’instruction, Juge des enfants et Tribunal pour enfants, Cour d’assises), que vous soyez majeur ou mineur.

Contactez-moi

Avocat droit pénal à Puteaux
Avocat droit pénal des mineurs, Puteaux, Colombes

Les missions du cabinet d'avocats

Votre avocat à Puteaux, non loin de Colombes et de La Défense peut également saisir la Commission d’Indemnisation des Victimes d’Infractions Pénales (CIVIP) afin que vous soyez indemnisé du préjudice que vous avez subi.

Il intervient enfin devant les juridictions de l’application des peines comme le Juge d’application des peines (JAP).

« Le courage, pour un avocat, c'est l'essentiel, ce sans quoi le reste ne compte pas : talent, culture, connaissance du droit, tout est utile à l'avocat. Mais sans le courage, au moment décisif, il n'y a plus que des mots, des phrases, qui se suivent, qui brillent et qui meurent. Défendre, ce n'est pas tirer un feu d'artifice : la belle bleue, la belle rouge, et le bouquet qui monte, qui explose et retombe en mille fleurs. Puis le silence et la nuit reviennent et il ne reste rien »

Robert BADINTER

Contactez-moi

Consultez également :